Cddestins

Le forum de la croisée des destins.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [critique] Artémis Fowl

Aller en bas 
AuteurMessage
Sahagiel
Guerrier.
Guerrier.
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: [critique] Artémis Fowl   Sam 25 Aoû - 13:31

Titre : Artémis Fowl

Auteur : Eoin Colfer

Genre : Fantasy

Couverture du tome :



Résumé du premier tome :

Artemis Fowl est un jeune génie de 12 ans. Issu d'une célèbre dynastie de voleurs irlandais à la fortune déclinante, il conçoit le plan le plus ambitieux jamais imaginé par un humain. Son but : s'emparer de l'or des fées ! Aidé par son fidèle serviteur Butler, Artemis parvient à prendre en otage l'intrépide Holly Short, membre de Fées Aériennes de Détection. Commence alors une guerre sans merci.

Critique personelle du premier tome :

Assez vulgairement, on peut dire que la littérature jeunesse est en ce moment dominée par une grande tendance : la Potter mania. Ainsi, le serpent se mordait la queue et ces derniers temps rares étaient les livres apportant une pincée de renouveau. On pouvait dés lors craindre une altération du genre cependant, une bonne surprise nous attendait à la lecture de ce premier tome.

Les lecteurs souhaitaient la recrudescence du genre, recherchaient peut-être un substitut d'Harry Potter, or Artémis Fowl comble toutes leurs attentes, voire même plus. En effet, loin de s'inspirer de ses prédécesseurs, Eoin Colfer nous invite dans son monde personnel et intriguant. Le cadre moderne de l'histoire surprend dés les premières pages : on retrouve avec plaisir nos repères spatiaux tel le Disney land resort Paris, l'évocation de plusieurs capitales ou sites culturels connus à travers le monde, autant de choses qui permettent une immersion rapide dans le livre. Cet aspect du roman est, pour ainsi dire, la face immergée de l'iceberg, car dans les profondeurs de la terre, un peuple bien moins conventionnel surveille nos moindres « fées » et gestes : le Peuple des Fées. Contraint pour préserver sa survie à s'installer sous terre, cette population conserve une large avance technologique sur le Peuple de la Boue, comprenez les humains. Cette opposition surprenante, mettant pour une fois nos comparses en position de dominés, s'étaye au fil de l'œuvre et c'est avec beaucoup de plaisirs qu'on cueille les informations sur l'organisation politique des créatures.

A cet instant, l'imagination d'Eoin Colfer se tourne en un fantastique don créateur. En quelques pages, il innove, invente, transforme, modèle l'image que nous nous faisons des Elfes, par exemple. Ainsi, ces derniers ne gardent de leur définition contemporaine que les oreilles pointues, mais se dote en retour d'ailes à énergie nucléaire. Un chapitre plus loin, nous découvrons le système de propulsion géothermique, mettant donc à profit les poussées de magma, très pratique pour remonter à la surface.

Cette plaisante créativité est couplée d'un mascaret de personnages charismatiques, attachants, dont le plus emblématique demeure Artémis lui-même. Jeune garçon âgé d'à peine douze ans, il jouit d'une intelligence hors du commun, qu'il met à profit pour fomenter des plans crapuleux. En apparence froid et cynique, son caractère est toutefois très étoffé, mais je n'entre pas dans les détails par crainte de vous spoiler. D'un aplomb notable, Artémis s'arrange toujours pour piéger ses ennemis et avoir deux coups d'avance ; à vrai dire, même quand il semble en difficulté, il n'en laisse rien paraître, prêt à tout sacrifier pour remporter la partie. Côté adversaire, ou allié selon le référentiel, la jeune fée Holly Short, exerçant au sein de la brigade des FARfadets, dévoile tout son panache et son dynamisme pour renverser les pions d'Artémis. Aidée par ses confrères, dont je retiendrai Foaly le centaure et le célèbre Root, toujours prompt à s'énerver, Holly donnera du fil à retordre au machiavélique adolescent !

Le scénario, quant à lui, est plaisant sans vraiment chercher dans la profondeur tandis que le style direct de Eoin Colfer, pas des plus aboutis non plus, s'étoffera avec un sens du rythme et du suspense maîtrisé.

Une agréable aventure dont les suites s'annoncent tout aussi divertissantes !


8/10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faith
Chevalier
Chevalier
avatar

Féminin
Nombre de messages : 203
Age : 27
Localisation : Entre paradis et enfer
Date d'inscription : 12/06/2007

MessageSujet: Re: [critique] Artémis Fowl   Sam 25 Aoû - 18:47

J'ai lu le premier tome et j'ai pas vraiment adhérer. Artémis est quand même un peu antipathique sur ce tome, tu ne trouves pas?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.kiweo.com/faith/
Loé
Chevalier
Chevalier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 272
Age : 28
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: [critique] Artémis Fowl   Sam 25 Aoû - 19:09

Ah, le débat est ouvert. smile Tant mieux! wink
Moi, je suis bien intéressé par cette oeuvre qui se trouve aussi dans la bibliothèque de ma ville, mais encore faut il trouver le temps de lire toute l'oeuvre...

_________________
Tout le monde est égoïste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.goldencompassmovie.com/
Sahagiel
Guerrier.
Guerrier.
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: [critique] Artémis Fowl   Dim 26 Aoû - 0:39

Faith a écrit:
Artémis est quand même un peu antipathique sur ce tome, tu ne trouves pas?

C'est vrai qu'il est assez froid, mais j'aime beaucoup ce genre de anti-héros calculateur, du moins en apparence. Ce que je trouve intéressant chez le personnage, c'est aussi toutes ses contradictions : il souhaite paraître imperturbable, mais au final reste un gamin de 12 ans souffrant de l'absence de son père. Ca reste parfois simpliste, mais j'ai adhéré assez facilement à la psychologie, peut-être aussi car j'aime ce type de caractère bigsmile.

Loé a écrit:
mais encore faut il trouver le temps de lire toute l'oeuvre...

J'ai trouvé les romans intéressants jusqu'au troisième tome, après ça tombe bien plus dans le commercial, je le crains hum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loé
Chevalier
Chevalier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 272
Age : 28
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: [critique] Artémis Fowl   Dim 26 Aoû - 12:25

Et à la base c'était pour 3 tomes, si je ne m'abuse. wink

_________________
Tout le monde est égoïste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.goldencompassmovie.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [critique] Artémis Fowl   

Revenir en haut Aller en bas
 
[critique] Artémis Fowl
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Colfer, Eoin] Artemis Fowl - Tome 7: Le complexe d'Atlantis
» Artemis Fowl
» [Harmut, Rosa] Accelération, une critique sociale du temps
» Artemis Fowl
» photo critique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cddestins :: Bibliothèque :: Critiques fantasy-
Sauter vers: