Cddestins

Le forum de la croisée des destins.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Critiques] Pirates des Caraïbes

Aller en bas 

Quel est le meilleur, selon-vous?
 La Malédiction du Black Pearl
 Le Secret du coffre maudit
 Jusqu'au bout du Monde
Voir les résultats
AuteurMessage
Faith
Chevalier
Chevalier
avatar

Féminin
Nombre de messages : 203
Age : 27
Localisation : Entre paradis et enfer
Date d'inscription : 12/06/2007

MessageSujet: [Critiques] Pirates des Caraïbes   Jeu 9 Aoû - 12:34

Pirates des Caraïbes :
La Malédiction du Black Pearl


Dans la mer des Caraïbes, au XVIIe siècle, Jack Sparrow, flibustier gentleman, voit sa vie idyllique basculer le jour où son ennemi, le perfide Capitaine Barbossa, lui vole son bateau, le Black Pearl, puis attaque la ville de Port Royal, enlevant au passage la très belle fille du gouverneur, Elizabeth Swann. L'ami d'enfance de celle-ci, Will Turner, se joint à Jack pour se lancer aux trousses du capitaine. Mais Will ignore qu'une malédiction frappe Barbossa et ses pirates. Lorsque la lune brille, ils se transforment en morts-vivants. Leur terrible sort ne prendra fin que le jour où le fabuleux trésor qu'ils ont amassé sera restitué...



Bon, voici le résumé du premier épisode, les deux autres viendront ensuite. Mais pour moi, le meilleur c'est celui-ci smile De l'humour, de l'action, des acteurs à fond dedans^^ L'un des meilleurs films de pirates que j'ai jamais vu. Le capitaine Jack Sparrow est devenu un personnage incontournable du cinéma on dirait smile
L'avez vous-vu, l'avez vous aimez? Sur les trois lequel préférez-vous?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.kiweo.com/faith/
cddestins
Chevalier
Chevalier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 200
Age : 32
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/06/2007

MessageSujet: Re: [Critiques] Pirates des Caraïbes   Jeu 9 Aoû - 21:36

je n'ai vu que les deux derniers et le 2eme c'est celui que je prefere, quand la trilogie sortira en DVD je l'acheterais surement happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cddestins.1fr1.net
Faith
Chevalier
Chevalier
avatar

Féminin
Nombre de messages : 203
Age : 27
Localisation : Entre paradis et enfer
Date d'inscription : 12/06/2007

MessageSujet: Re: [Critiques] Pirates des Caraïbes   Mar 28 Aoû - 18:03

Je comprends ton avis et il est vrai que j'ai été très déçu par ce troisième opus. Beaucoup de questions restent en suspens, à un moment on s'attend à un grand combat naval entre la flotte pirate et celle de Beckett, rsultat, un petit duel de navire. mouais. La seule chose qui reste est l'humour de Jack et encore je trouve parfois qu'ilen fait trop notamment au début avec toutes ces hallucinations.
Par contre, j'ai beaucoup aimé le début, fort en émotions.

Le deuxième volet est entièrement basé sur Jack et son humour, ce qui met l'histoire au second plan et empêche son développement, dommage. Davy Jones est un personnage très interessant mais encore une fois sous exploité tout comme le personnage interpreté par Chow-Yun-Fat ou encore Calypso.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.kiweo.com/faith/
cddestins
Chevalier
Chevalier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 200
Age : 32
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/06/2007

MessageSujet: Re: [Critiques] Pirates des Caraïbes   Mar 28 Aoû - 18:37

Calyspo m'a déçu, elle fait rien en géant vague

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cddestins.1fr1.net
Sahagiel
Guerrier.
Guerrier.
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: [Critiques] Pirates des Caraïbes   Mar 28 Aoû - 20:19

Visiblement mon message a disparu, donc je recommence XD :

Donc, pour ma part je trouve que le premier volet de la série est le plus intéressant, car il innove véritablement et nous transporte dans un univers piquant, celui des pirates. Le moins bon des trois serait à mon goût le second, qui perdait toute l'âme de la série pour sombrer dans le commercial...

Pour ce qui est de mes impressions sur le dernier volet de la trilogie, le voici en détails happy :

Les spectateurs sont laissés à quai tandis que le vaisseau coule.

Pirate des Caraïbes marche, même très bien, à tel point que les opus explosent régulièrement les records de rentabilité. La licence brasse des millions de dollars, renvoie à la cours des débutants des producteurs comme Sam Raimi, impose sa présence à tous grâce à une recette qui saisit le public, le poussant toujours plus loin dans l'action. On garde ainsi un excellent souvenir du premier volet et un moins impérissable du second, qui sombrait déjà dans les longueurs, les revues scénaristiques ; mais quand est-il du troisième ? Cela, chers amis, vous le découvrirez au long de cet avis guère amène.

Tout d'abord, il est toujours bon de signaler que cet opus a été réalisé en même temps que le deuxième volet de la trilogie, une réalisation simultanée qui n'a pourtant pas effrayé Gore Verbinski et Jerry Bruckheimer, ce dernier allant jusqu'à déclarer : "Faire un film est déjà un défi en soi. Mais quand vous préparez deux films en même temps, c'est là que les choses sérieuses commencent. Selon mon point de vue de producteur, c'était le seul moyen de faire le second et le troisième film de la saga. Réunir autant de talents comme Gore Verbinski, Johnny Depp, Orlando Bloom et Keira Knightley aurait demandé trois ou quatre années entre le second et le troisième film si nous les avions faits séparément. Trouver une période disponible dans l'emploi du temps de chacun et mettre au point tous les accords demande énormément de temps." .

Néanmoins, loin d'insuffler au film une vie propre, on s'achoppe à de multiples maladresses, tantôt dissimulées sous le jeu des acteurs, tantôt mises en avant par des scènes dégoulinantes de romantisme, mention spéciale pour le mariage de Will Turner et Elizabeth Swann, au beau milieu d'une algarade entre pirates. L'équipe en charge de ce dernier opus n'aura pas su mettre à profit la coordination des deux ; car là où le Secret du Coffre Maudit commettait d'irréparables fautes de goût, Jusqu'au bout du monde renchérit encore avec un manque de charme assez inquiétant. Certes, les différences sont nombreuses entre les films, mais elle ne tire pas l'ensemble du bon côté, l'abîmant peu à peu dans les profondeurs hadales du commercial. Il serait malheureux de le nier, nous recevons cette fois un pur produit d'Hollywood, formaté par l'américanisme et joint par une pincée édulcorée. La déception est telle qu'on ne serait pas surpris de voir surgir, à la manière d'un spiderman sur le toit d'un immeuble, un drapeau américain clamant les avantages du libéralisme. On nous promettait, aux vues des trailers, des interviews, des teasers ou des affiches, un retour aux sources, une véritable résurgence de l'esprit Pirates des Caraïbes. Mais le résultat s'en éloigne d'une manière peu louable, réduisant l'attrait des films aux simples effets spéciaux, si on souhaitait établir une analyse hyper critique...

Le second volet, déjà très décevant, s'appuyer sur les mimiques de Jack Sparrow et de sa personnalité hors norme, pour sauver l'équipée. Dés lors, notant sans doute le succès, les producteurs ont voulus réitérer l'opération. Le talent en moins. Alourdi par des répliques moins rafraîchissantes, Johnny Depp se lance ainsi dans une interprétation un rien cabotine, certes maîtrisée mais qui au final lasse le spectateur. Les bouffonneries du pirate, amusante depuis le premier volet, commencent à s'appesantir au profit de répliques creuses. On peut alors s'interroger sur les motivations des producteurs : simples raisons pécuniaires ? Envie d'un dernier coup d'éclat avant de clore la série ? S'il entrait dans leurs intentions de nous surprendre, ils ont réussis, bien que cela soit dans le sens péjoratif du terme.

Autre défaut : l'action se substitue au dramatique. Dans l'esprit dysney, quoi de mieux qu'un méchant ayant fait main basse sur Port Royal et des gentils prêts à sauver le monde ? Cette vision manichéiste tend à ôter toute crédibilité au scénario : Davy Jones, protagoniste à mon goût le plus intéressant du second opus, se tourne brusquement en chien de chasse de Becket, s'offrant même un côté énamouré selon les scènes.
Bien entendu, pour bien trancher les rôles, on nous offre tout au long des films des scènes d'exécutions niaises à souhait, avec un souci de la censure rappelant la présence récurrente de dysney. Exemple flagrant : première scène du film, nous nous immergeons –ne devrai-je pas plutôt dire noyons ?- dans une ambiance voulue dramatique : celle d'une pendaison massive. Comme le veulent les clichés, c'est un jeu garçon qui déclenchera la frêle émotion du public, en chauffant ses cordes vocales la corde au cou.

Au-delà de ça, les effets spéciaux, dont les spectateurs sauront se repaître, sont impeccables. Les différents éléments s'insèrent très bien dans le cadre, sans flou ni effet carton. En bref, un bon travail au niveau artistique, même s'ils souffriront d'une mise en valeurs plus qu'incertaine. Visuellement réussies, les diverses actions tirent donc le film vers le haut, proposant à plusieurs reprises des scènes d'anthologie, certes magnifiques mais s'appuyant sur un scénario bancal.
Le scénario, il serait bon d'en parler un peu. Réservé aux personnes connaissant bien les précédents films, le troisième se veut innovant en projetant sur un piédestal l'idéologie pirate, dont on découvre cette fois l'organisation hiérarchique, assez simplette mais distrayante à découvrir. Derrière cela, les héros se lancent dans le sauvetage d'une ancienne déesse, qui ne sert à rien, sinon à promouvoir les envolées technologiques du film, puis s'allient pour défaire le méchant, dans une ultime confrontation au centre d'un maelstrom. Que d'originalités ! L'ensemble manque ainsi de cohérence, côtoie les limites du risible et cède le pas à une interminable longueur, l'action fouillie n'aidant quant à elle pas à la compréhension. Car en plus d'afficher une longueur gargantuesque –presque trois heures, tout de même- Jusqu'au bout du monde met près d'une heure à vraiment démarrer. A ce titre, même la musique superbe d'Hans Zimmer s'étiole peu à peu, mal accompagnée parmi cet apothéose d'inepties. Les spectateurs sont laissés à quai tandis que le vaisseau coule.

Je terminerai donc par ses mots empruntés à Jerry Bruckheimer : "Un tel succès est finalement assez effrayant. On ne réalise jamais vraiment. Lorsque nous avions initié le projet, personne ne pouvait prévoir qu'un film de pirates inspiré par une attraction allait rencontrer un tel écho dans le public. Pour le second film, c'était tout aussi surprenant car dans le métier, tout le monde sait qu'une suite fait toujours 20 à 30% de moins que le premier film. Mais non, Pirates des Caraïbes - Le Secret du Coffre Maudit a fait presque le double de La malédiction du Black Pearl.". Or il en est de même pour ce dernier opus, comme quoi même les films médiocres trouvent chaussures à leurs pieds.

2/5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faith
Chevalier
Chevalier
avatar

Féminin
Nombre de messages : 203
Age : 27
Localisation : Entre paradis et enfer
Date d'inscription : 12/06/2007

MessageSujet: Re: [Critiques] Pirates des Caraïbes   Mar 28 Aoû - 20:30

Arf, mon message du dessus ne veut plus rien dire XD

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.kiweo.com/faith/
Loé
Chevalier
Chevalier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 272
Age : 28
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: [Critiques] Pirates des Caraïbes   Mar 28 Aoû - 20:36

Des messages qui ont disparu?? étonné
Y a t'il des fantômes sur le forum? ohmy
En tout cas je n'y suis pour rien.

_________________
Tout le monde est égoïste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.goldencompassmovie.com/
cddestins
Chevalier
Chevalier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 200
Age : 32
Localisation : Europe
Date d'inscription : 06/06/2007

MessageSujet: Re: [Critiques] Pirates des Caraïbes   Mar 28 Aoû - 20:45

Je n'y suis pour rien non plus... c'est bizarre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cddestins.1fr1.net
Sahagiel
Guerrier.
Guerrier.
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: [Critiques] Pirates des Caraïbes   Mar 28 Aoû - 22:10

Ma wifi a coupé quand je postais le message, le bug vient sans doute de là smile. [/flood]

Ce qui m'a également déçu avec le troisième opus, c'est la happy end. Les trois épisodes de la trilogie frôlaient souvent le dramatique, ou proposaient des scènes assez sombres, alors terminer avec un "dix ans plus tard" m'a assez refroidi :s...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faith
Chevalier
Chevalier
avatar

Féminin
Nombre de messages : 203
Age : 27
Localisation : Entre paradis et enfer
Date d'inscription : 12/06/2007

MessageSujet: Re: [Critiques] Pirates des Caraïbes   Sam 1 Sep - 16:19

Je remarque qu'il y a 6 votes mais pas 6 avis pour le film. Ce serait bien de justifier son vote pour que l'on aie d'autres points de vue smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.kiweo.com/faith/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Critiques] Pirates des Caraïbes   Dim 2 Sep - 3:35

Ben je peux pas vous dire je n'ai pas vue le trois pour le moment happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Critiques] Pirates des Caraïbes   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Critiques] Pirates des Caraïbes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pirates des Caraïbes
» Pirates Des Caraïbes: La Trilogie Coffret en Edition Limitée
» Recherche nom et/ou partition (Pirates des Caraïbes )
» [Partenariat] Pirates des Caraïbes
» mon petit clin d'oeil à pirate des caraÏbes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cddestins :: Le cinéma :: Films mémorables-
Sauter vers: