Cddestins

Le forum de la croisée des destins.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les films de Hayao Miyazaki

Aller en bas 
AuteurMessage
Sahagiel
Guerrier.
Guerrier.
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Les films de Hayao Miyazaki   Jeu 20 Sep - 0:33

Hayao Miyazaki


Sa biographie :

Né le 5 janvier 1941 à Tôkyô, est un réalisateur japonais d'anime et cofondateur du Studio Ghibli.

Presque inconnu en Occident en dehors des cercles d'amateurs d'anime et de manga jusqu’à la sortie internationale de Princesse Mononoké en 1999, ses films rencontrent aujourd'hui un grand succès partout dans le monde et surtout au Japon où certains ont battu des records d’affluence.

Il explore souvent les mêmes thèmes centraux, la relation de l'humanité avec la nature, l'écologie et la technologie, ainsi que la difficulté de rester pacifiste dans un monde en guerre. Les protagonistes de ses films sont le plus souvent de jeunes filles ou femmes fortes et indépendantes, et les « méchants » ont des qualités positives qui les rendent moralement ambigus.

Ses œuvres sont tout aussi accessibles aux enfants qu'aux adultes. Au Japon, il est considéré comme l'égal d'Osamu Tezuka, et en Occident on le compare souvent avec Walt Disney. Toutefois, Miyazaki reste modeste et explique le succès de son entreprise par la chance qu'il a eu de pouvoir exploiter pleinement sa créativité.

Il reçoit les honneurs du magazine Time en 2006 qui le place comme l'un des asiatiques les plus influents des 60 dernières années

Sa Filmographie :

Le Château de Cagliostro (1979)

Synopsis : Les aventures d'Arsène Lupin, le cambrioleur de génie inventé par le romancier français Maurice Leblanc.

Conan, le fils du futur (1984)

Synopsis : Un jeune adolescent vivant seul avec son grand-père sur une île va partir à la découverte du monde post-apocalyptique dans lequel il vit pour sauver sa nouvelle amie, qui a été enlevée.

Mon voisin Totoro (1988)

Synopsis : Deux petites filles viennent s'installer avec leur père dans une grande maison à la campagne afin de se rapprocher de l'hôpital ou séjourne leur mère. Elles vont découvrir l'existence de créatures merveilleuses, mais très discrètes, les totoros.
Le totoro est une créature rare et fascinante, un esprit de la forêt. Il se nourrit de glands et de noix. Il dort le jour, mais les nuits de pleine lune, il aime jouer avec des ocarinas magiques. Il peut voler et est invisible aux yeux des humains. Il existe trois totoros : O totoro (gros), chu totoro (moyen) et chili totoro (petit).

On your mark (1995)

Synopsis : Lors d'un raid contre une secte, deux officiers de police découvrent une mystérieuse jeune fille ailée

Porco Rosso (1995)

Synopsis : Dans l'entre-deux-guerres quelque part en Italie, le pilote Marco, aventurier solitaire, vit dans le repaire qu'il a établi sur une île déserte de l'Adriatique. A bord de son splendide hydravion rouge, il vient en aide aux personnes en difficulté.

Princesse Mononoké (2000)

Synopsis : Au XVème siècle, durant l'ère Muromachi, la forêt japonaise, jadis protégée par des animaux géants, se dépeuple à cause de l'homme. Un sanglier transformé en démon dévastateur en sort et attaque le village d'Ashitaka, futur chef du clan Emishi. Touché par le sanglier qu'il a tué, celui-ci est forcé de partir à la recherche du dieu Cerf pour lever la malédiction qui lui gangrène le bras.

Le voyage de Chihiro (2002)

Synopsis : Chihiro, dix ans, a tout d'une petite fille capricieuse. Elle s'apprête à emménager avec ses parents dans une nouvelle demeure.
Sur la route, la petite famille se retrouve face à un immense bâtiment rouge au centre duquel s'ouvre un long tunnel. De l'autre côté du passage se dresse une ville fantôme. Les parents découvrent dans un restaurant désert de nombreux mets succulents et ne tardent pas à se jeter dessus. Ils se retrouvent alors transformés en cochons.
Prise de panique, Chihiro s'enfuit et se dématérialise progressivement. L'énigmatique Haku se charge de lui expliquer le fonctionnement de l'univers dans lequel elle vient de pénétrer. Pour sauver ses parents, la fillette va devoir faire face à la terrible sorcière Yubaba, qui arbore les traits d'une harpie méphistophélique.

Le Château dans le Ciel (2003)

Synopsis : Retenue prisonnière par des pirates dans un dirigeable, la jeune Sheeta saute dans le vide en tentant de leur échapper. Elle est sauvée in extremis par Pazu, un jeune pilote d'avion travaillant dans une cité minière. Les pirates leur donnent la chasse.
Au terme d'une course-poursuite effrénée, Sheeta se confie à Pazu, lui avouant qu'elle est la descendante des souverains de Laputa, la cité mythique située dans les airs. Elle est par conséquent la seule détentrice du secret de Laputa que le chef des armées, le cruel Muska, cherche à percer.

Horus, prince du soleil (2004)

Synopsis : Dans une nature hostile où les loups attaquent toujours l'homme, Horus, un adolescent plein de vie et de courage, retire une épée de l'épaule d'un démon de pierre, plantée là comme une écharde : c'est l'épée du soleil.
Fier de lui, il ramène l'épée à son père, mais ce dernier meurt. Au moment de rendre son dernier souffle, il lui confie une mission : sauver son peuple d'une créature qui terrorise le pays. Commence alors pour le jeune garçon sans peur un très long voyage pour retrouver les siens.

Kiki, la petite Sorcière (2004)

Synopsis : A l'âge de treize ans, une future sorcière doit partir faire son apprentissage dans une ville inconnue durant un an. Une expérience que va vivre la jeune et espiègle Kiki aux côtés de Osono, une gentille boulangère qui lui propose un emploi de livreuse..

Le Château ambulant (2005)

Synopsis : La jeune Sophie, âgée de 18 ans, travaille sans relâche dans la boutique de chapelier que tenait son père avant de mourir. Lors de l'une de ses rares sorties en ville, elle fait la connaissance de Hauru le Magicien. Celui-ci est extrêmement séduisant, mais n'a pas beaucoup de caractère... Se méprenant sur leur relation, une sorcière jette un épouvantable sort sur Sophie et la transforme en vieille femme de 90 ans.
Accablée, Sophie s'enfuit et erre dans les terres désolées. Par hasard, elle pénètre dans le Château Ambulant de Hauru et, cachant sa véritable identité, s'y fait engager comme femme de ménage. Cette " vieille dame " aussi mystérieuse que dynamique va bientôt redonner une nouvelle vie à l'ancienne demeure. Plus énergique que jamais, Sophie accomplit des miracles. Quel fabuleux destin l'attend ? Et si son histoire avec Hauru n'en était qu'à son véritable commencement ?

Nausicaä de la vallée du vent (2006)

Synopsis : Sur une Terre ravagée par la folie des hommes durant les sept jours de feu, une poignée d'humains a survécu. Menacée par une forêt toxique qui ne cesse de prendre de l'ampleur, cette poignée de survivants attend le salut de la princesse Nausicaä, capable de communiquer avec tous les êtres vivants.

Avis et remarque personnelles :

J'aime, que dis-je j'adore ses films. Il s'en dégage toujours une impression de plénitude, il nous plonge vraiment dans des univers à part bigsmile. Je les ai tous vu, à l'exception de mon voisin Totoro, et ce sont des expériences sans cesse renouvelées, magnifiques et durables.

Mes préférés sont Princesse Mononoké, fresque épique retraçant la chute d'un monde, et Le Voyage de Chihiro, que je possède en version ultra collector 8).



Tous deux sont magnifiques, je ne peux m'empêcher de rêver, de m'épancher dans leurs ambiances... les dessins, les personnages, les contes et l'imagination nous transmettent des émotions vraiment agréables.

Et puis que dire du château ambulant…

Le château ambulant, il s’agit avant tout d’une histoire d’amour entre le dessinateur et ses personnages. Dans chacune de ses œuvres, on découvre les parfums surannées, les ambiances capiteuses qui les étoffent. On ne peut demeurer indifférent face à ses dessins, magnifiques, dont les images charmeront tout un chacun. On reconnaît là la grande force de Miyazki : parvenir à vivre avec son temps, à évoluer, à exploiter les nouvelles technologies pour parfaire ses esquisses, toujours avec ce même soucis du détail, déjà appréciables dans Princesse Mononoké. Certes, ne nourrissons pas de vaines comparaisons : le style s’écarte de ses anciennes productions et à vrai dire ce changement ne jugule pas l’imaginaire. La magie opère à nouveau.

Car des nouveautés, ce film n’en manque pas. D’une part, le contexte initial apparaît novateur quand on s’attendait à une fresque épique ou à une ambiance fantasmagorique. On nous présente ici le quotidien d’une jeune fille, simple créatrice de chapeau qui se heurtera à une destiné imprévue, impensable. Après avoir quitté cette bulle intimiste, on pénètre dans un tout autre carcan, où chaque personnage, chaque paysage et villes auront leur quart d’heure de gloire.

La guerre s’étend par delà les frontières, or devenue grand-mère notre héroïne se colletera au mage Hauru, magnifiquement rendu par le dessinateur. Cet homme, mystérieux, sensuel, attachant et au final très torturé, lève le voile sur nombre de secrets… Les destinés s’entrecroisent, les fils du destin s’entremêle pour former une peinture animée, vivante. Scénario fouillé jusqu’aux tréfonds, me voici ! Même si certaines longueurs, ou animation confuse, émailleront de ci de là le film, il devient impossible de décrocher…

Je terminerai sur les personnages, secondaires ou principaux, qui tissent un univers fourmillant d’innovations. Que ça soit calcifer, Sophie, Hauru, la sorcière ou les autres, ils nous entraînent à la suite de leurs aventures, avec une facilité parfois déconcertante ! Dotés d’une psychologie toujours soignée, de manière à bien distinguer les protagonistes, ils dévoilent des facettes multiples, touchantes ou décevantes. Et les sentiments s’égrennent, petit à petit…

Au final, l’un des meilleurs films du dessinateur qui, tout en se basant sur le livre de Diana Wynne Jones, parvient à créer, à émouvoir et à innover. A voir, à revoir et surtout à aimer bigsmile !



En bref, j'en redemande XD

Et vous, quelles sont vos impressions sur ces films smile ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loé
Chevalier
Chevalier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 272
Age : 28
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Les films de Hayao Miyazaki   Jeu 20 Sep - 13:30

Je n'aime pas beaucoup être dans un cinéma et pour cause ma culture cinématographique est nul. Je ne connais aucun des titres que tu as cité ! Triste mrgreen

_________________
Tout le monde est égoïste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.goldencompassmovie.com/
Sahagiel
Guerrier.
Guerrier.
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: Les films de Hayao Miyazaki   Jeu 20 Sep - 15:18

Ce sont des films d'animations japonaises, qui baignent complètement dans l'atmosphère nippone et rappellent souvent l'ambiance ou le style des mangas. N'hésite pas à en louer/acheter un, car c'est vraiment une expérience à vivre, notamment princesse mononoké qui est splendide smile




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaias Darkangel
Guerrier.
Guerrier.
avatar

Nombre de messages : 52
Age : 28
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Les films de Hayao Miyazaki   Jeu 20 Sep - 19:05

Excellent realisateur, j'ai apprecie Princesse Mononoke, Le Voyage de Chihiro et Le Chateau Ambulant (bien qu'ils soient assez... etranges happy).

Ya pas a chercher, dans le domaine de l'animation, les pros ce sont les jap happy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les films de Hayao Miyazaki   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les films de Hayao Miyazaki
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrietty par Hayao Miyazaki
» Hayao Miyazaki
» Hayao Miyazaki et les studios Ghibli
» Meitantei Hound ou Sherlock Holmes selon Hayao Miyazaki
» EVENEMENT POLYMANGA 2007 !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cddestins :: Le cinéma :: Films mémorables-
Sauter vers: